Articles

ENTRE DEUX SAISONS DE LECTURE : BILAN - PROJECTION

Image
Montage photographique, de haut en bas et de gauche à droite:(1) R. Barthes (2) J. Gracq (3) F. Jullien (4) M. Foucault (5) E. de Fontenay (6) S. Weil (7) E. Mounier (8) M. Leiris (9) A. Fagot-Largeault

Mis en ligne 17/08/2020, révisé le 29/09/2020 Écrit durant une période de près de cinq ans (2014-2018), ce journal recueille les réflexions d’un amateur (au double sens du terme) sous l'influence de ses lectures philosophiques et littéraires. L'objectif de départ, qui revient de manière récurrente jusque dans les derniers billets, était de renouveler ma perception du monde élémentaire (temps, espace, formes, substances), de retrouver une certaine naïveté dans la sensation immédiate que j’ai de mon environnement, de la nature particulièrement. Voulant me libérer du carcan d’une vision purement objective du monde, j’ai été ainsi entraîné de fil en aiguille, et de manière spontanée, vers les grandes questions de philosophie première, autrement dit de métaphysique. Cela m'a condu…

ALAIN DE LIBERA / LA VOLONTÉ ET L'ACTION

Image
Publié le 23/06/20. Révision le 28/06/20.
Lecture du cours dans l'édition Vrin (2019). Résumé court sur la page de l'éditeur et résumé détaillé de chacun des cours de l'année 2014-15 sur le site du Collège. 
Ceci n'est pas un résumé mais un commentaire très personnel, quelques réflexions suggérées par la lecture.
-----
L’une des erreurs majeures du discours philosophique est de confondre la logique (pour laquelle la conclusion du raisonnement est toujours contenu dans ses prémices) et la causalité, qui introduit la notion de temps, donc de changement, de transformation entre le début et la conclusion. Sitôt qu'un événement a dépend de b pour s'accomplir, on peut imaginer d'autres causes venant ultérieurement empêcher ou différer a de produire b. Cette remarque s'applique en particulier à l'analyse philosophique du processus de la volonté. La volonté commence par une volition, qui est un acte mental, et finit par la décision, un autre acte mental pouvant…

AOÛT 2018

Image
Gilles-Christophe, Août 2018Pas une chose sans toutes les chosesUn élément du monde sensible, quel qu'il soit, n'est pas à lui-même sa propre justification. Sa présence n'est établie que par l'altérité, c'est-à-dire par d'autres présences. Qui dit un dit deux dit mille dit une infinité. Cette intuition élémentaire rend compte de la diversité du réel, tel un jaillissement, une plénitude. Les choses ne naissent pas les unes des autres, les unes après les autres, les unes par les autres, comme dans une chaîne, un phylum, une cascade. Non elles s'affirment en même temps dans un réseau qui fait prise d'emblée. A l'homme, sujet sensible, certaines lignes de force de ce réseau apparaissent simultanément. L'habitude, l'entraînement, le désir, affinent sa perception du réseau dans lequel chaque objet s'insère et qui sans lui n'existerait pas. Chercher l'être unique derrière chaque objet entrant dans notre perception est une attitude intelle…

JUILLET 2018

Image
Gilles-Christophe, Juillet 2018Comme on respireAprès l’extrême mobilité de ces derniers mois, Qui m'a fait de nouveau passer par tous mes possibles, Y compris par cet avatar du possible qu’est celui qu'on croit avoir été, - Illusion de la vérité plus folle encore que les autres – J'en viens (mais pour combien de temps ?) à ce qui m'apparaît comme la seule attitude sensée : Construire ma métaphysique personnelle, me projeter hors de ma vie présente, Oublier qui je suis et ce que je suis dans la réalité des jours, Afin de vivre, en tant qu'âme, en tant que pur esprit, dans l'éternité. Cette attitude philosophique m'a toujours tenté, je l'ai toujours perçu comme profondément authentique. Mais, là comme ailleurs, je me suis perdu dans l’imprimé, j'ai eu l’ambition de l’érudition, je n'ai pas su voir les raccourcis, je n'ai pas assez réalisé que le cours de ma vie s’achevant, il y avait urgence. C'est dit : je prendrai appui uniquement sur les grandes …